Radio Libertaire

Trous noirs

luttes sociales

Dernière émission (3 mars 2021 (rediffusion))

La guerre d’Algérie

Rediffusion de l’émission du 2 juillet 2012
Téléchargement

Près de 60 ans après la fin de la guerre d’Algérie, le poids du silence des mémoires se déleste peu à peu. 25 000 soldats et 250 000 Algériens sont morts dans ce que la version officielle de l’État a appelé jusqu’en octobre 1999 de simples opérations de maintien de l’ordre. Toute une génération a été marquée profondément, notamment les 1,4 million d’appelés du contingent, parmi lesquels 15 000 ont été insoumis ou déserteurs. La peur, le choc des combats, les horreurs vues et vécues créaient un profond décalage avec la situation largement minimisée présentée en métropole par la propagande gouvernementale, qui influençait leurs proches. Leurs enfants ont été marqués par les non-dits autour de cette guerre. Cela a contribué à ce que les appelés se murent dans le silence, évitant de lire ou regarder des films sur cette période. Beaucoup ont développé des problèmes psychologiques, un caractère dépressif, une grande irascibilité. Le racisme, déjà présent dans la société française, va se développer en prenant pour cible les « Arabes », alimenté par les épisodes douloureux vécus par les soldats et entretenu par la propagande en leur direction du « 5ème Bureau », chargé de l’« Action psychologique ».

À quelques jours du 18 mars, qui marqua en 1962 la fin de la guerre d’Algérie, nous rediffusons les souvenirs de Jean-Claude, alors jeune appelé.