Radio Libertaire (non officiel)

Trous noirs

luttes sociales

Dernière émission (9 mai 2022)

Jean-Marc Royer : Ukraine

Depuis longtemps, les armées russes sont accoutumées à intervenir hors de leurs frontières : Tchétchénie, Géorgie, Syrie, Azerbaïdjan, Kazakhstan. Poutine se vantait à propos de la Tchétchénie : Nous trouverons les criminels où qu’ils soient dans le monde. Et nous les punirons. Le châtiment est inévitable. Ainsi, les ruines des villes d’Alep et de Grozny, « ville la plus détruite sur terre », préfiguraient le sort des habitants de Marioupol.

De son côté, l’Otan avait été créée en 1949, lors du blocus de Berlin, afin de « garder les Russes à l’extérieur, les États-Unis à l’intérieur et les Allemands sous tutelle ». La chute du « mur de Berlin » en 1989 inaugurait pour certains le triomphe du néo-libéralisme. La « réussite » de l’annexion de la R.D.A. par la R.F.A. semblait leur donner raison : le « Traité d’Union » de 1990 imposait « propriété privée, concurrence, liberté des prix, libre circulation des capitaux des biens et des services », entraînant la destruction de 2,5 millions d’emplois et une rapide diminution de 12 % de la population.

Mais ce n’était pas la « fin de l’Histoire » et n’empêcha pas les interventions de l’Otan : Kosovo, Afghanistan, Libye, Syrie. Dans cette lutte d’influence entre deux Empires, l’Ukraine est une région stratégique dont les habitants subissent la barbarie de la guerre actuelle. Situation sans précédent, elle se déroule dans un pays doté d’un large programme nucléaire.

Pour évoquer tous ces points, avec Nicolas nous recevons Jean-Marc Royer, déjà présent plusieurs fois dans notre studio.