Radio Libertaire

Remue-méninges féministe

Enregistrements

27 octobreMarche mondiale des Femmes

Marche mondiale des Femmes

En 2020, c’est la 5ème édition de la Marche mondiale des Femmes. En France, l’initiative a eu lieu à Toulouse en septembre : extraits des ateliers, interviews…

20 octobreDe beaux lendemains / Candy-Raton

De beaux lendemains / Candy-Raton

La librairie De beaux lendemains à Bagnolet : ouvrir début 2020 et affronter le confinement, animer des débats, quel beau projet pour aujourd’hui et demain !

Manon Bouchareu nous présente l’histoire d’Inès, une petite rate qui vit à Candy-Raton et qui veut aller danser.

13 octobreLa place des femmes dans le sport, suite…

La place des femmes dans le sport, suite…

Mejdaline Mhiri journaliste au magazine Sportives sur les thèmes des responsabilités dans lesquelles les sportives ne sont pas « les bienvenues » (ex. l’arbitrage, être une pilote transgenre). Et sur le sexisme dans le milieu des journalistes du sport (ex. Balance ton journaliste).

6 octobreQuand des comédiennes et d’autres artistes femmes se la jouent « collective »…

Quand des comédiennes et d’autres artistes femmes se la jouent « collective »…

se rencontrer, se parler, échanger pour faire changer les choses… « Allez on ose, il est grand temps » chante Anne Sylvestre dans Frangines.

  • Anne Desreaux et Orit Mizrahi, comédiennes – metteuses en scène ont osé venir ensemble dans nos studios, c’était le 4 février 2020 pour une rencontre autour de l’œuvre de Christiane Rochefort.
  • Elles ont osé créer le réseau « des Collectives ». Caroline Sahuquet comédienne – metteuse en scène et Morgane Massart écrivaine – chanteuse, « deux Collectives » sont venues nous en parler le mardi 8 septembre dernier.
29 septembreLes femmes dans l’art avec Yolaine Guignat

Les femmes dans l’art avec Yolaine Guignat

Depuis la préhistoire, la femme est omniprésente dans l’art en tant que sujet de l’œuvre : déesse, héroïne de la mythologie, Vierge-Marie, Reine, femme de cour ou femme du monde, ou tout simplement épouse, amante ou maîtresse, prostituée, paysanne, glaneuse, ouvrière, danseuse ou repasseuse, elle constitue également la principale source d’inspiration des artistes masculins…

Tout se passe comme si, finalement, la femme ne pouvait être, aux yeux des hommes, que l’objet à peindre, mais surtout pas l’auteurE de l’œuvre.

Et pourtant, il y eut bien sûr des femmes artistes dès le début de l’humanité même s’il nous reste peu de témoignages aujourd’hui attestant de leur activité artistique.

Dans un premier temps, nous évoquerons donc la femme en tant que sujet de l’œuvre, donc en tant qu’image, une image construite et véhiculée par les hommes, puis nous étudierons les femmes créatrices de leurs œuvres, souvent au prix d’un parcours semé d’embûches, à travers quelques exemples plus ou moins célèbres, puisés pour la plupart dans les disciplines de la peinture et de la sculpture. Mais il est bien évident qu’il y eut des femmes architectes, musiciennes, écrivaines, photographes, etc.

22 septembreAndrée Michel / Femmes en résistance à la résignation

Andrée Michel / Femmes en résistance à la résignation

1ère partie : l’émission est dédiée à Andrée MICHEL, qui a 100 ans aujourd’hui le 22 septembre 2020. Née en 1920 à Vallauris (Alpes-Maritimes), Andrée Michel est une sociologue française féministe, anticolonialiste et antimilitariste.

2ème partie : invitée dans l’émission Remue-méninges féministe : Sandrine Goldschmitt pour le festival Femmes en résistance à la résignation, 18ème édition.

15 septembre
8 septembre
1er septembre
21 juillet
14 juillet
7 juillet
30 juin
23 juinRadio Confi / La chorale « La tête à l’Est » et la compagnie Dicila

Radio Confi / La chorale « La tête à l’Est » et la compagnie Dicila

1ère partie de l’émission : Radio Confi à Saint-Germain sur Ille (Ille et Vilaine) : « En ces temps d’isolement, nous avons décidé de lancer une radio du village. » https://www.radioking.com/radio/radio-st-germain ou https://saint-germain-sur-ille.fr/87-5-fm-radio-st-germain-sur-ille/.

2ème partie de l’émission : La chorale « La tête à l’Est » et la compagnie Dicila de Rennes. Créée en septembre 2009, « La Tête à l’Est » a pour objectif de permettre la rencontre autour des musiques et danses d’Europe de l’Est. En 2018, une invitation pour 600 personnes à chanter, est menée par la compagnie Dicila et les deux cheffes de chœur Corinne Ernoux et Perrine Aterianus : chant des ramasseuses de thé turques, chant de lutte italien pour l’égalité salariale, berceuse roumaine ou hymne du M.L.F. des années 70.

16 juin
9 juin
2 juin