Radio Libertaire

Rudie’s back in town

les rudes boys et les rudes girls de retour en ville

Présentation

L’émission est née en 2006, ayant assisté, grâce à Pappy, à l’émission Détruire l’ennui. Le titre de l’émission est inspiré de la chanson « Rude boy is back in town » de Laurel Aitken & Court Jester’s Crew, de l’album Jamboree. Elle est fondée par Anna, qui au début a animé l’émission toute seule, ensuite avec Cyril, puis seule, après il y a eu John et Cyril et là Anna l’anime avec Paul. L’émission est bilingue, franco-anglaise et politico-musicale. Nous passons les disques des années 60, surtout les 45t, mais de temps en temps aussi les 33t. Les styles musicaux : early reggae, skinhead reggae, ska classic, rocksteady, rare 60’s soul, blues and rythm and blues. On se pose toujours dans un contexte disant politique, on parle des actualités, on critique les gouvernements, le militarisme, le sexisme et aussi le capitalisme. Rudies back in town met l’accent sur l’esprit anarchiste et sur le côté politique du mouvement skinhead. On parle de l’éducation, de l’état psychique et l’impact du système sur les gens. Nous avons de temps en temps des invités, les membres de groupes, des artistes…