Radio Libertaire (non officiel)

Chroniques syndicales

luttes et actualités sociales

Présentation

Depuis 1981, l’émission diffuse les idées et pratiques issues de la lutte des classes et du syndicalisme révolutionnaire. L’équipe d’animateurs non professionnels est constituée de travailleurs de différents secteurs, syndicalistes de terrain, encartés ou non, pour une convergence des luttes de travailleurs.

Nos principes, ceux de la Ire Internationale (A.I.T.) et de l’anarcho-syndicalisme — l’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes —, sont appliqués à la radio. En d’autres termes, la parole est donnée aux militants du syndicalisme et aux acteurs sociaux en lutte, sans intermédiaire : de l’action directe radiophonique en quelque sorte.

Nos objectifs : la popularisation des luttes sociales et des pratiques d’auto-organisation qui s’y développent, la critique des dérives des confédérations et bureaucraties syndicales, l’actualité et l’analyse des luttes face au travail… Témoignages, informations et analyses y nourrissent les échanges, les solidarités et permettent une meilleure compréhension des mécanismes d’exploitation pour construire le rapport de force.

Les Chroniques syndicales sont donc un espace de libre parole où l’inégalité sociale, l’injustice et la domination sont analysées et dénoncées. Mais au-delà de ce réquisitoire légitime, elles tentent avec leurs invités de repérer, au travers de leurs expériences, les ferments d’un autre futur, les germes prometteurs de la grève générale expropriatrice et de l’autogestion généralisée.

Elles se veulent une caisse de « résonance » où s’associent et s’amplifient la raison critique et le son des luttes sociales.

4e samedi du mois
animée par l’équipe des relations internationales de la C.N.T.