Radio Libertaire (non officiel)

Bulles noires

B.D. et polar

Dernière émission (18 juin 2022)

Johann Zarca, La nuit des hyènes

Désormais habitué des studios de Radio Libertaire, Zarca, le mec de l’underground, nous offre son roman pré-vacances scolaires, et comme il fallait s’y attendre, pas franchement un roman à l’eau de rose.

Johann Zarca sera en direct pour nous parler de La nuit des hyènes (éd. Goutte d’Or) ; et, pour vous mettre dans l’ambiance, voici un extrait :

Zyed émerge sur les coups de dix-huit heures, la tête dans le boule, la gueule froissée, la marque de l’oreiller dessinée sur le front. En sueur de la tête aux pieds, il comate un bon quart d’heure sur son matelas, pense à deux-trois trucs, à la nuit dernière, se refait le film, du crépuscule jusqu’à l’aube, mais au final, ne se souvient pas de grand-chose. Une nuit de plus, point barre, simple routine de noctambule. Il se rappelle quand même avoir fumé avec Jacko, un gars qu’il aime bien. Jacko carbure au crack, et il file un mauvais coton. Le caillou le tuera, c’est sûr.

Et pour finir l’émission, Bobo Love chroniquera le dernier roman de Jake Hinkson, Rattrape-le (éd Gallmeister), une plongée sans concession dans cet univers que Hinkson connait bien : celle des communautés religieuses au sein desquelles les fidèles imaginent que leur foi va camoufler les dysfonctionnements de leur organisation, l’immoralité et la bassesse des ouailles, l’ignorance fanatique, la cupidité des dirigeants et des fidèles, l’intolérance et l’étroitesse d’esprit. Bref, l’inverse des valeurs ou des messages d’amour que brandissent les religieux.